Jean-Luc MELENCHON et la théorie du complot

Article non sponsorisé

Il ne s’agit pas d’un dérapage de Jean-Luc MELENCHON mais d’une sortie de route ! Le ravin au fond duquel le leader de la France Insoumise souhaite mener la France a des relents de lisier ! « La République ! C’est moi ! » hurlait-il… Aujourd’hui, au mépris des victimes et familles de victimes du terrorisme, il affirme qu’il existe un système complotiste qui frappe la France lors des élections présidentielles.

Je vous propose donc de retranscrire les paroles de Jean-Luc MELENCHON par écrit et d’analyser ensuite leur contenu. L’extrait qui suit provient d’une interview réalisée sur France-Inter le dimanche 6 juin 2021 dans l’émission Questions Politiques.

Pour resituer le contexte, Jean-Luc MELENCHON parlait du président Emmanuel MACRON qu’il invitait à se représenter pour les prochaines élections présidentielles de 2022 afin de pouvoir discuter de son bilan. Puis, le président de la France Insoumise parle du « système » qui permettrait, selon lui, d’élire dans l’ensemble des pays du monde ce qu’il appelle des « Petits Macron » c’est-à-dire « un type qui sortait de rien qui était porté par un système oligarchique ». Puis Jean-Luc MELENCHON enchaîne sur les paroles suivantes…

Jean-Luc MELENCHON, ouvrez les guillemets :

« De même que vous verrez, pardon, je termine là-dessus ; vous verrez que dans la dernière semaine de la campagne présidentielle, nous aurons un grave incident. Alors ç’a été, ou un meurtre, ça a été Merah en 2012 ; ça a été l’attentat la dernière semaine sur les Champs-Élysées, heu, vous vous rappelez de tout ça ? C’était la dernière semaine ! Avant on avait eu Papy Voise dont plus personne n’a jamais entendu parler avant, après. Donc, tout ça, c’est écrit d’avance. Nous aurons le petit personnage sorti du chapeau, nous aurons l’événement gravissime qui va une fois de plus permettre de montrer du doigt les musulmans et d’inventer une guerre civile. Voilà, c’est, c’est bateau tout ça ! » – Paroles de Jean-Luc MELENCHON sur France-Inter dimanche 6 juin 2021.

Analyse des paroles de Jean-Luc MELENCHON

Avant même d’analyser les paroles du président de la France Insoumise, je tiens à avoir une pensée pour toutes les familles, amis et témoins frappés par les attentats qui ont endeuillé le peuple français. J’ai honte pour la France que de telles paroles aient pu être prononcées.

De la prédiction de Jean-Luc MELENCHON

« […]vous verrez que dans la dernière semaine de la campagne présidentielle, nous aurons un grave incident. »

Ici, Jean-Luc MELENCHON parle de la prochaine élection présidentielle de 2022 et il nous affirme qu’il y aura un « grave incident » lors de la semaine qui clôturera ces futures élections. Nous sommes donc face à un chef d’un parti politique dont les pouvoirs extra-lucides lui permettent de prédire l’avenir ! C’est ce que nous appelons charlatanisme lorsque ces pouvoirs émanent d’une diseuse de bonne aventure.

Que prévoit la boule de cristal de Jean-Luc MELENCHON ? « Un grave incident » ! Si Jean-Luc MELENCHON avait stoppé là ses paroles, nous aurions simplement pu nous interroger sur les capacités cognitives ou divinatoires du chef de file de la France Insoumise.

Un incident, par définition, est un petit événement, une anicroche, voire un désordre d’un point de vue politique. Qu’entend-il donc par « grave incident » ?

Malheureusement, Jean-Luc MELENCHON développe sa théorie !

Pour Jean-Luc MELENCHON le terrorisme est un incident !

« […] Alors ç’a été, ou un meurtre, ça a été Merah en 2012 ; ça a été l’attentat la dernière semaine sur les Champs-Élysées […] »

Là, Jean-Luc MELENCHON nous apprend ce qu’est un incident ou un meurtre ! Il nous parle de Mohamed MERAH ! Non ! La tragédie sanguinaire et lâche à laquelle Monsieur MELENCHON fait référence n’est ni un incident ni un meurtre !

Un meurtre est un homicide volontaire non prémédité ! Ici, il s’agit d’un assassinat, c’est-à-dire un homicide volontaire avec préméditation !

Il s’agit d’un attentat contre des Français qui ne souhaitaient qu’une seule chose : vivre !

Entre Toulouse et Montauban, entre le 11 et le 19 mars 2012, ce sont SEPT INNOCENTS qui furent les victimes d’un terroriste islamiste !

Comment Jean-Luc MELENCHON peut-il minimiser ainsi les assassinats d’adultes et d’enfants ? C’est tout simplement ignoble et déshonorant !

Et il surenchérit ! Pour argumenter sa théorie du complot, il nous parle ensuite de l’attentat du 20 avril 2017 où un policier a été lâchement assassiné par des islamistes à Paris ! Monsieur Jean-Luc MELENCHON, leader de la France Insoumise prétend donc qu’à chaque élection présidentielle, il y aurait de manière systématique, un complot qui expliquerait la mort via le terrorisme pour manipuler les intentions de vote une semaine avant l’élection ?

J’en ai la nausée ! A l’heure où j’écris, je n’ose même pas imaginer la détresse, la colère et l’indignation des familles et amis des victimes des deux attentats terroristes mentionnés plus haut ! Quelle honte !

« […] Avant on avait eu Papy Voise dont plus personne n’a jamais entendu parler […] ». Ici il s’agit d’une agression à Orléans sur un retraité entre les deux tours des élections présidentielles de 2002. Là encore, la théorie du complot ne date pas d’hier, car certaines personnes expliquent la défaite du Parti Socialiste de l’époque par la médiatisation de cette agression ! Soyons sérieux !

La théorie du complot et Jean-Luc MELENCHON

Jean-Luc MELENCHON persiste et signe ! Il vient de nous démontrer la théorie du complot et il conclut ainsi : « Donc, tout ça, c’est écrit d’avance » !

J’insiste toujours sur la sémantique ! Les mots ont un sens ! Ce qui est écrit d’avance est un programme, Monsieur MELENCHON ne peut l’ignorer !

S’il y a programmation, il existe donc un programmateur. Pour le leader de la France Insoumise, il existe donc une entité qui programmerait à chaque élection présidentielle française (voire des autres pays) des attentats ou des agressions pour forcer la main des votants !

Je me pose alors une question ! Si tout est programmé, pourquoi Jean-Luc MELENCHON – victime, selon lui, de ce système qu’il dénonce – pourquoi s’obstine-t-il à se présenter aux élections présidentielles puisque tout est déjà écrit à l’avance !

Je pense sincèrement que Jean-Luc MELENCHON n’a pas digéré sa défaite en 2017 et que son dispositif cognitif ne peut que lui proposer la théorie du complot pour la comprendre. Ha ! L’Ego est l’ennemi le plus sournois de « la République, c’est moi ! »

Jean-Luc MELENCHON et le pourquoi du complot

Après ses divagations ignominieuses, Jean-Luc MELENCHON nous dévoile le but d’un tel complot ! Il s’agit de « […] l’événement gravissime qui va une fois de plus permettre de montrer du doigt les musulmans et d’inventer une guerre civile. »

Voilà l’abîme dans lequel le leader de la France Insoumise vient de se précipiter. Selon Jean-Luc MELENCHON, il existerait donc un système (un pouvoir ? une entité ?) qui programmerait des agressions sur des personnes âgées et commanditeraient des attentats islamistes pour nuire aux musulmans lors des élections présidentielles en France et pour inventer une guerre civile !

Il est important de noter que Monsieur MELENCHON ne parle jamais d’attentat islamiste, il a beau parler de Mohamed MERAH et de l’assassinat du policier en 2017, il n’arrive pas à prononcer les termes « attentat islamiste » ! Il nous parle d’événements gravissimes.

« C’est bateau tout ça ! »

Pour conclure sa théorie abjecte du complot, Jean-Luc MELENCHON termine sa démonstration par l’expression suivante : « […] c’est bateau tout ça !  » En d’autres termes, ce qu’il vient d’énoncer juste avant est banal !

Que devons-nous comprendre ? Un attentat, une agression, c’est banal ? Des enfants assassinés devant une école, c’est banal ?

Comment la parole politique peut-elle ainsi se fourvoyer ? Je me demande même si d’un point de vue légal, Jean-Luc MELENCHON n’a pas franchi la ligne !

« La République ! C’est moi ! » … et bien, cette manière de concevoir la République et ses élections présidentielles a des relents de lisier ! Je ne souhaite pas d’une telle République qui siégerait sur des cadavres d’innocents en déclarant que c’est banal.

Patrick LE CHEVOIR

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :