Le domaine « lexiaolong.com » ne m’appartient plus

Article non sponsorisé

Ni le domaine, ni le site « lexiaolong.com » ne m’appartiennent maintenant

Autant vous mettre en garde, le domaine et le site « lexiaolong.com » ne m’appartiennent plus. Je préfère vous prévenir car à la place de mes tableaux, mes encres de Chine et mes articles, vous tomberez maintenant sur un site que Google présente ainsi :

Le do
Résultat de recherche de Google à propos du site lexiaolong.com le 28-06-2021

Si vous êtes mineurs ou si vous êtes sensibles aux images explicites, n’y allez surtout pas car vous ne tomberez pas sur une page d’accueil vous prévenant de la teneur du site mais directement sur des photos qui n’ont rien à voir avec les Nus que j’ai pu peindre, sculpter ou encrer au pinceau calligraphique. Naïf que je suis ! Je pensais que la loi obligeait à prévenir l’internaute…

Le nom de domaine lexiaolong.com m’a appartenu de 2007 à 2019. Suite à un problème de tyroïde et de dépression, j’ai négligé mon site et lorsque je me suis senti mieux, je fus très étonné d’apprendre que le domaine lexiaolong.com avait été acheté par un particulier. Le délais qui m’était imparti pour le récupérer était passé.

Pourquoi ai-je été étonné ? Tout simplement parce que le terme lexiaolong n’était autre que mon nom d’artiste sous lequel travaillais : LE Xiao Long, c’est-à-dire 樂小龍 en Chinois.

Voici sur quoi les Internautes tombaient en arrivant sur la page d’accueil du site lexiaolong.com en 2017 lorsque ce site m’appartenait.

Un extrait de la page d’accueil de lexiaolong.com en 2017 appartenant à cette époque à Patrick LE CHEVOIR

Pendant des mois, j’ai interrogé le moteur de recherche Google pour savoir ce qu’il allait advenir de mon ancien site mais la personne ayant acheté le nom de domaine ne semblait pas être pressée de le mettre en ligne.

Et, il y a quelques mois, je fus très étonné de voir autant de photos hyper subjectives s’afficher sur mon écran lorsque j’arrivai sur la nouvelle version 2020 de lexiaolong.com ! Je restai perplexe ! Pourquoi avoir choisi lexiaolong.com pour nom d’un site de à connotation sexuelle ?

Lorsqu’en 2007, je choisis lexiaolong et d’y ajouter un « point com » , c’était évident ! Mais si j’ouvrais un site de rencontre pour services sexuels, j’aurais eu plus d’imagination que la personne qui m’a pris mon nom de domaine : « ducuducu.com » , par exemple, serait plus approprié.

Une encre de LE Xiao Long, qui fut le logo du site lexiaolong.com de nombreuses années entre 2007 et 2019 lorsque le site appartenait à Patrick LE CHEVOIR

J’essayai donc de comprendre le cheminement intellectuel de la personne ayant choisi mon ancien nom de domaine « lexiaolong.com » qui, à toute évidence, n’attire pas le chaland ! Mon Dieu, mon Dieu ! Quelle erreur de marketing !

Ou alors… non ? Quelqu’un chercherait à me nuire ? Ho ! Que cela serait bas et digne du dépôt que l’on peut trouver au fond de certaines cuvettes de toilette. Non… C’est impossible, n’est-ce-pas ?

De quelques inconvénients

Voir 12 années de travail s’achever ainsi ne fait pas plaisir. Je pense aux nombreuses heures passées au tout début à programmer chaque page en langage html, puis à celles passées sur les plates-formes où il est plus simple de gérer un site Internet. J’ai aussi décompté le temps qu’il m’avait fallu pour parvenir à un bon référencement. Peu importe, je n’étais pas en forme en 2020 et je ne peux retourner en arrière.

J’ouvris donc ce nouveau blog « livresquejaime.fr » afin de tout recommencer. Mais j’avais sous-estimé l’impact d’un tel changement concernant mon ancien site « lexiaolong.com » . Ma sympathique pharmacienne de Créon fut la première à m’alerter. En discutant avec elle, je lui apprenais que je travaillais sur mon site, j’avais en tête le blog sur lequel vous lisez l’article en ce moment…

« Ho ! J’y suis allée récemment ! Il est devenu olé-olé ! » me dit-t-elle.

A ce moment précis, je compris l’impact d’une perte de nom de domaine. Je repensais à tous mes lecteurs qui connaissaient le lien Internet de mon ancien site et qui avaient en mémoire la photo ci-dessous. Le choc a du être brutal en tombant sur la version hot qui ne m’appartient pas !

Extrait du site lexiaolong.com en 2011 appartenant à cette époque à Patrick LE CHEVOIR

Je pensais aussi à toutes les personnes à qui j’ai donné ma carte de visite sur laquelle figurait le lien de mon ancien site. Je pensais aussi à toutes celles à qui j’avais envoyé des courriels où se trouvait l’adresse de mon site en dessous de ma signature. J’ai pensé tout particulièrement à mes amis de Taïwan qui étaient heureux de constater que je ne les oubliais jamais. Avec ce qu’offrait la nouvelle formule j’ai ressenti qu’ils étaient trahis.

Extrait du site lexiaolong.com en 2008 appartenant à cette époque à Patrick LE CHEVOIR – LE Xiao Long et A-Yi un ami modeleur d’Yilan. Photo de 1996.

Je me suis remémoré mes acquéreurs qui m’ont fait travailler et j’avais mal pour eux en les imaginant tomber sur la nouvelle version qui m’est étrangère. Les premières personnes qui m’ont acheté mes toiles et mes encres reconnaîtrons la photo ci-dessous.

Extrait du tout début du site lexiaolong.com avant 2010 appartenant à cette époque à Patrick LE CHEVOIR

J’ai ressenti que le souvenir de mon épouse avait été sali. Je pense aussi à toutes les personnes qui l’ont connue et qui croient maintenant que je suis tombé dans le vulgaire.

Extrait du site lexialong.com en 2012 appartenant à cette époque à Patrick LE CHEVOIR où je rendais hommage à mon épouse récemment décédée.
Extrait du site lexiaolong.com en 2015

Je pense aux luttes qui me sont chères et qui étaient représentées par ce drapeau français qui flottait depuis 2015 sur mon site Internet.

Les photos avilissantes des femmes sur l’actuel site « lexiaolong.com » ne rendent pas hommage à mes prises de position sur l’islamisme, le totalitarisme et autres dérives que je condamne ou ai condamné comme les dérives liées aux Gilets Jaunes et aux Black Blocs, etc.

Je pense aussi à mes voisins que je ne rencontre que très rarement et à qui je justifie mes rares sorties par le fait que je travaille sur mon site Internet !

Je n’ai pensé que très récemment au fait que j’avais lié mon activité aux services de Google Maps et que les curieux qui s’intéressaient, il y a encore quelques jours, à notre petit village pouvaient cliquer sur le lien que j’avais omis de retirer et qui signalait LE Xiao Long comme peintre à Baron. Ils ont dû être surpris !

Passons… Disons que je n’ai pas eu de chance, qu’une personne ne me connaissant pas a utilisé le terme lexiaolong par le plus pur des hasards car elle trouvait qu’il était vendeur pour attirer une clientèle à la libido exacerbée voire déviante.

Patrick LE CHEVOIR (樂小龍 – LE Xiao Long)

2 commentaires sur « Le domaine « lexiaolong.com » ne m’appartient plus »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :