L’encre de Chine : une passion

Article non sponsorisé

Editorial : souffler sur les cendres d’une passion

Supplice du peintre qui regarde ses pinceaux se recouvrir de la poussière des années sans pouvoir y toucher. Le plus profond des abysses est dérisoire face à ce manque en expansion provoqué par la Faucheuse.

Le texte qui suit date du 27 décembre 2009. A l’époque, les pinceaux calligraphiques chinois et l’encre de Chine ponctuaient mon quotidien. Aujourd’hui, mes œuvres me semblent étrangères et lointaines.

Il m’arrive parfois de souffler sur les cendres de cette passion éteinte espérant y trouver une braise cachée.

LE Xiao Long – vendredi 5 novembre 2021

L’encre de Chine : une passion

L’encre de Chine est un monde que j’aime partager car il s’agit d’une invitation au voyage. Voyage parmi les formes, les traits, les dégradés, les courbes et la simplicité.

Lune et Bambou 001, un sumi-e de LE Xiao Long datant de 2009 réalisé à l'encre de Chine.
Lune et Bambou 001 – 2009 – LE Xiao Long


Je faut être passionné pour se servir d’un pinceau calligraphique. C’est un outil noble et sauvage qui, au fil du temps, offre un à un ses secrets.

Un pinceau calligraphique est unique et les mystères qu’il renferme sont nombreux. Le néophyte pourrait penser qu’il existe de bons et de mauvais pinceaux, mais en réalité, un « mauvais pinceau calligraphique » n’est qu’un pinceau qui n’a pas encore livré sa raison d’être. Peut-être n’est-t-il ici que pour encrer les aiguilles d’un vieux bonzaï ?

Bonzaï 007, un sumi-e de LE Xiao Long datant de 2009 réalisé à l'encre de Chine.
Bonzaï 007 – 2009 – LE Xiao Long

Un pinceau chargé d’encre offre tout un monde en un seul trait. Quelque fois, il s’agit d’un monde inquiétant…

Requin 002, un sumi-e de LE Xiao Long datant de 2009 réalisé à l'encre de Chine.
Requin 002 – 2009 – LE Xiao Long

D’autres fois, il nous plonge dans un univers d’amour et de tendresse.

Mère et Enfant 004, un sumi-e de LE Xiao Long datant de 2009 réalisé à l'encre de Chine.
Mère et Enfant 004 – 2009 – LE Xiao Long

Soudain, la magie de l’encre et du pinceau nous transporte de l’autre côté de la terre… au autre côté qui m’est cher.

Voile 003, un sumi-e de LE Xiao Long datant de 2009 réalisé à l'encre de Chine.
Voile 003 – 2009 – LE Xiao Long

Puis, après un long voyage, il nous débarque sur une autre rive, dans un autre pays. Il nous invite alors à une promenade au milieu des bambous.

Jardin Japonais 001, un sumi-e de LE Xiao Long datant de 2009 réalisé à l'encre de Chine.
Jardin Japonais 001 – 2009 – LE Xiao Long

En s’attardant dans ce jardin, une fougère attire notre attention.

Fougère 003, un sumi-e de LE Xiao Long datant de 2009 réalisé à l'encre de Chine.
Fougère 003 – 2009 – LE Xiao Long

Un peu plus loin, c’est une orchidée sauvage qui nous attend.

Orchidée 004, un sumi-e de LE Xiao Long datant de 2009 réalisé à l'encre de Chine.
Orchidée 004 – 2009 – LE Xiao Long

Mais en levant la tête, c’est un autre décor qui s’offre à nos yeux. La montagne est toute proche !

Arbre et Montagne 006, un sumi-e de LE Xiao Long datant de 2009 réalisé à l'encre de Chine.
Arbre et Montagne 006 – 2009 – LE Xiao Long

Cet arbre nous enseigne que la vie n’est pas toujours facile, qu’il faut parfois lutter et survivre. Alors cet arbre nous plonge dans nos pensées et nous cherchons ce qui nous semble important.

Viennent en mémoire les câlins de notre tendre enfance.

Câlin 001, un sumi-e de LE Xiao Long datant de 2009 réalisé à l'encre de Chine.
Câlin 001 – 2009 – LE Xiao Long

Puis nos yeux se ferment en songeant à celles que nous avons connues…

Nu 022, un sumi-e de LE Xiao Long datant de 2009 réalisé à l'encre de Chine.
Nu 022 – 2009 – LE Xiao Long

Mais aussi à celles que nous avons blessées…

Portrait 023, un sumi-e de LE Xiao Long datant de 2009 réalisé à l'encre de Chine.
Portrait 023 – 2009 – LE Xiao Long

C’est alors qu’une main amicale vient se poser sur notre épaule et nous sort de nos pensées. L’encre et les pinceaux calligraphiques nous ont joué un drôle de tour !

L’ami en question nous invite à prendre un thé, pas n’importe lequel, un thé préparé selon la cérémonie Kung-fu.

Cérémonie du Thé, un sumi-e de LE Xiao Long datant de 2009 réalisé à l'encre de Chine.
Cérémonie du Thé 003 – 2009 – LE Xiao Long

Alors que nous pensions avoir de nouveau pris contact avec la réalité, notre ami nous dis « Viens donc boire ce thé au pied d’un bambou en contemplant la lune, c’est la pleine lune aujourd’hui… » .

LE Xiao Long (27-12-2009)

2 commentaires sur « L’encre de Chine : une passion »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :