N’oublions pas Jimmy LAI

Le sort de Jimmy LAI (黎智英) semble ne pas intéresser beaucoup les media occidentaux. Voici quelques nouvelles de ce milliardaire et ancien patron de l’ex-dernier journal démocratique de Hongkong.

Référence bibliographique

LE CHEVOIR Patrick, 2022, N’oublions pas Jimmy LAI, in livresquejaime.fr


Auteur

LE CHEVOIR Patrick (1964)

Domaines

Chine

Hongkong


Article non sponsorisé

Année 2022

livresquejaime.fr

Accueil » Asie » Chine » N’oublions pas Jimmy LAI
N'oublions pas Jimmy LAI !

La loi de sécurité nationale

Dans un article écrit deux ans auparavant intitulé Du Larousse Manuel Illustré de 1962 à la loi de sécurité nationale imposée par Pékin à Hong-Kong en 2020, je vous présentais la violation des traités internationaux par la République populaire de Chine.

Cette loi de sécurité nationale s’est abattue sur Hongkong alors que le monde affrontait la Covid19.

Le 28 mai 2021, Jimmy LAI – milliardaire hongkongais – fut incarcéré pour pour avoir participé à une manifestation interdite par le pouvoir de XI Jinping. Cette incarcération était directement liée à la loi de sécurité nationale. Jimmy LAI était alors encore le propriétaire du dernier journal démocratique de Hongkong : Apple Daily.

Moins d’un mois plus tard, le 24 juin 2021, je mis en ligne sur ce blog un papier au titre évocateur « Apple Daily bâillonné – Quand la démocratie suffoque ! » . Cet article signalait la parution de l’ultime tirage d’Apple Daily.

Le propriétaire de ce dernier journal démocratique de l’ancienne colonie britannique est aujourd’hui encore emprisonné comme plusieurs journalistes d’Apple Daily sous le chef d’inculpation suivant : sédition et complot avec des forces étrangères.

Fleurs de pommier : n'oublions pas Apple Daily !

Jimmy LAI sortira-t-il un jour de prison ?

Le 8 décembre dernier, Jimmy LAI a donc fêté son 75ème anniversaire dans les geôles de République populaire de Chine.

Qui connaît un peu l’Histoire récente de la Chine est en droit de s’inquiéter pour toutes personnes ne cédant pas au régime totalitaire en place. Et Jimmy LAI n’est pas de ceux qui pliera !

Souvenez-vous du fondateur d’Alibaba, lui aussi milliardaire chinois, qui avait critiqué le pouvoir de Pékin ! En 2021, Jack MA (馬雲) disparu soudainement et lorsqu’il refit surface deux mois plus tard, il louait la politique du Parti Communiste Chinois ! (Cf. letemps.ch)

Mais Jimmy LAI est un combattant ! Et cela m’inquiète énormément car les rares personnes à ne jamais plier connaissent une fin funeste en République populaire de Chine ! Même ceux qui ont cru et ont tout donné au communisme, comme la pauvre Lin Zhao (林昭), ne sont plus là pour témoigner lorsqu’ils se sont dressés contre le pouvoir dictatorial de Pékin. De longues années de prison, puis un jour, exsangue – car on vous vide de votre sang pour vous rendre docile – on vous emmène à l’abattoir ! Une balle dans la tête. Ou alors, on vous laisse pourrir dans une prison sans soigner votre cancer comme ce fut le cas pour LIU Xiaobo (劉曉波), prix Nobel de la paix ! (Cf. Ecoutez ce silence).

Le 10 décembre 2022, Jimmy LAI est condamné pour 5 ans et 9 mois de prison pour fraude. Il n’est pas facile d’être pro-démocrate en Chine… (Cf. france24.com)

Aujourd’hui, 30 décembre 2022, le site bbc.com vient d’annoncer la décision prise quant à la requête de Jimmy LAI concernant la possibilité d’être défendu par un avocat étranger. Une demande de révision de la loi de sécurité nationale est soulevée et le procès de Jimmy LAI pour collusion avec l’Etranger vient d’être reporté au 25 septembre 2023 !

Qu’en sera-t-il de ce troisième procès ? Jimmy LAI sortira-t-il un jour de prison ? J’avoue être très inquiet !

Patrick LE CHEVOIR

30-12-2022


Droits d’auteur : tous droits réservés.

Patrick LE CHEVOIR
Patrick LE CHEVOIR

Mon DEA d’Ethnologie m’a ouvert les portes de plusieurs domaines : l’Anthropologie Sociale, l’Histoire, l’Art, la Rédaction, l’Agriculture et la Politique.

Publié par LE Xiao Long - Patrick Le Chevoir - 樂小龍

Rédacteur de livresquejaime.fr

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :