Les tableaux, encres et rares sculptures et modelages de LE Xiao Long

Quelques articles en relation avec mes œuvres

Sculpture sur pierre de Saint Maximin représentant un nu de femme - LE Xiao Long.
Nu – Sculpture sur pierre de Saint-Maximin – LE Xiao Long

2 juillet 2021

Il m’est impossible de vous dire si je reprendrai un jour mes brosses ou mes pinceaux calligraphiques. Pour l’instant, cela reste au dessus de mes forces. En 2012, après le décès de Marie, mon épouse, j’ai réalisé de rares encres de Chine. Depuis plusieurs années, je n’éprouve aucun plaisir à peindre ou à encrer. Idem pour le modelage ou la sculpture. Le simple fait de m’approcher de mes pinceaux m’angoisse. Alors, j’attends que l’envie et le plaisir reviennent.

Je vous laisse découvrir mes œuvres à travers quelques articles.


Bonne lecture !


Les articles :

La lectrice

La genèse du tableau « La Lectrice » à l’aide de tous les croquis qui donnèrent naissance à cette toile de LE Xiao Long.

Ce sumie de LE Xiao Long représente un cheval à l'aide du caractère chinois Ma 馬 qui désigne le cheval. Il s'agit d'une encre de 2010.
Sumi-e de LE Xiao Long intitulé 馬 (le cheval en chinois)
Tableau de LE Xiao Long représentant une mère et son enfant, un nouveau né. Cette toile date de 2006.
Mère et Enfant – Tableau de LE Xiao Long

Bienvenue !

Exposition de Beauvais – LE Xiao Long – 2010
A mon sujet

Bonjour ! Je m’appelle Patrick Le Chevoir. Mes amis de Taïwan me nomment LE Xiao Long 樂小龍, ce qui signifie « le Joyeux Petit Dragon » . J’ai quelque difficulté à me définir : ethnologue, artiste peintre, paysan, rédacteur, libre penseur… Peu importe ! J’aime partager et ce blog en est la preuve.

S’abonner à mon blog

Recevez du nouveau contenu directement dans votre boîte de réception.

Drapeau français en mémoire des victimes du vendredi 13 novembre 2015.

%d blogueurs aiment cette page :